Catalog - Cassigerinelloita amekiensis <title>Catalog - Cassigerinelloita amekiensis

CATALOG OF ORIGINAL DESCRIPTIONS: Cassigerinelloita amekiensis Stolk 1965

This page provides data from the catalog of type descriptions. The catalog is sorted alphabetically. Use the current identification link to go back to the main database.


Higher levels: pf_cat -> C -> Cassigerinelloita -> Cassigerinelloita amekiensis
Other pages this level: C. amekiensis

Cassigerinelloita amekiensis

Citation: Cassigerinelloita amekiensis Stolk 1965
Rank: Species
Type specimens: pl. 1, fig. 1; pl. 2, figs. 1-4; pl. 3, figs. 1-5: Pl. 1, fig. 1a-d, holotype
Type sample (& lithostrat): Bende Ameki Group
Type age (chronostrat): Uppermost(?) Lower Eocene - Middle Eocene, Cassigerinelloita amekiensis Range-zone,
Type locality: well Shell-BP TP. 524, on the road between Umuahia and Ozuakoli, lat. 5.58 N., long. 7.50 E., Ovim-Bende region, eastern Nigeria
Type repository: Dakar; Museum Geologique Africain, Dakar, Senegal.

Current identification/main database link: Cassigerinelloita amekiensis Stolk 1965


Original Description

Le test comprend un tour interne, entierement enveloppe par un tour externe qui comprend six a huit loges primaires spheriques a ovales, dont la taille croit progressivement. La muraille est calcaire, finement perforee, a structure radiaire ; Ia surface exterieure est lisse ou noduleuse ou encore epineuse, particulierement dans les premieres loges. L'ouverture primaire est arquee, en forme de virgule ou de fente habituellement munie d 'une petite levre; elle est 'interiomarginale', a la jonction de la penultieme loge et de la premiere loge visible. Sa position, en rapport avec la premiere loge visible, passe alternativement d'un cote a l'autre, dans les loges primaires successives.

Les specimens ayant six loges au tour externe sont les plus repandus et pour la plupart l'ouverture primaire finale se trouve agauche de la premiere loge visible. Les spectmens bien conserves presentent souvent des excroissances rudimentaires de loges jumelées sur Ia face aperturale de la derniere loge et depassant des parois de certaines loges plus anciennes. Cela prouve qu'il s'agit d'un stade d'ontogenese incomplet et que, Cassigerinelloita peut aussi etre rattache acertains genres des Heterohelicidae du Tertiaire.

A un stade avance de l'ontogenese des specimens microspheriques, on trouve souvent une ouverture supplementaire suturale (arquée ou en forme de fente) a Ia derniere loge formee et a quelques unes des loges anterieures. Ces ouvertures se trouvent habituellement à l'intersection ou pres de l'intersection avec Ia suture des deux loges precedentes; elles sont souvent recouvertes de 'bullae' avec ou sans une ouverture accessoire infralaminaire. Dans certains specimens, une spirale secondaire de loges a apparemment pris naissance a partir d'une des premieres ouvertures supplementaires et par suite, rejoint Ia spirale primaire dans une loge commune. Chez les specimens microspheriques adultes, Ia derniere loge est souvent relativement petite et, comme elle a une aspect vitreux, elle ressemble beaucoup a une 'bulla' recouvrant l'ouverture primaire de Ia loge precedente, comme c'est le cas chez Globigerinita.

Size:
Le plus grand diametre observe: 0.13 mm.

Etymology:

Extra details from original publication

Editors' Notes

References:

Stolk, J. (1965). Contribution à l'étude des corrélations microfaunique do Tertiaire inférieur de la Nigèrie méridionale. Mémoires du Bureau de Recherches Géologiques et Minières. 32: 247-267. gs


logo

Cassigerinelloita amekiensis compiled by the pforams@mikrotax project team viewed: 6-2-2023

Taxon Search:
Advanced Search
AphiaID: 895128 Nomenclatural data on WoRMS
Short stable page link: https://mikrotax.org/pforams/index.php?id=130152 Go to Archive.is to create a permanent copy of this page - citation notes



Comments (0)

No comments yet on this page. Please do add comments if you spot any problems, or have information to share

Add Comment

* Required information
1000
Captcha Image
Powered by Commentics